Bibliothèque féministe

Pourquoi lire Chère Ijeawele, ou un manifeste pour un éducation féministe, de Chimamanda Ngozi Adichie (2017) ?

Sous la forme d’une lettre, adressée à une amie qui lui demande des conseils pour élever sa fille Chizalum de façon féministe, l’autrice nigériane examine en 15 suggestions comment transmettre une éducation antisexiste. Le titre anglais le suggère plus clairement, il s’agit de rédiger un véritable manifeste féministe : Dear Ijeawele, or a Feminist Manifesto in Fifteen Suggestions.

L’ouvrage s’adresse à une amie, qui vient de devenir mère, en quête de réponses à ses interrogations. Mais le livre est conçu pour être lu par quiconque s’intéresse à des enjeux cruciaux de l’éducation : comment ne pas reconduire des clichés de genre aux enfants, comment « déjouer les pièges que nous tend le sexisme » (quatrième de couverture). Aussi, tout parent, tout·e adolescent·e, ou toute personne impliquée dans ces remises en cause trouveront-elles de l’intérêt dans la lecture de ce manifeste organisé autour de 15 propositions :

  1. « Sois une personne pleine et entière »
  2. « Faites les choses ensemble »
  3. « Apprends-lui que les « rôles de genre » n’ont absolument aucun sens »
  4. « Méfie-toi des pièges de ce que j’appelle le féminisme light » (voir extrait ci-dessous)
  5. « Apprends à lire à ta fille » : « les livres l’aideront à comprendre et à questionner le monde, ils l’aideront à s’exprimer, et ils l’aideront dans tout ce qu’elle voudra devenir plus tard : qu’elle soit cheffe, scientifique ou chanteuse » (p.37).
  6. « Apprends-lui à questionner les mots » (voir extraits ci-dessous)
  7. « Ne présente jamais le mariage comme un accomplissement »
  8. « Apprends-lui à ne pas se soucier de plaire »
  9. « Offre à ta fille un sentiment d’identité » : « Permets-lui de grandir en se considérant, entre autres, comme une femme igbo, et d’en être fière » (p.52)
  10. « Pèse soigneusement ta façon d’aborder son apparence physique »
  11. « Apprends-lui à questionner la façon dont notre culture utilise le biologique de manière sélective, comme « argument » pour justifier les normes sociales »
  12. « Parle-lui de sexe, et commence tôt »
  13. « L’amour finira par arriver, alors arrange-toi pour être là »
  14. « Quand tu lui apprendras ce qu’est l’oppression, fais attention à ne pas faire des opprimés des saints. Nul besoin d’être un saint pour avoir sa dignité »
  15. « Éduque-la à la différence. Fais de la différence une chose ordinaire »

Certains des points abordés pourraient aisément constituer des ressources précieuses pour les enseignant·e·s, dans le cadre de réflexions pour promouvoir l’égalité filles-garçons (ces points sont indiqués en gras ci-dessus).

Des extraits significatifs sont reproduits ci-dessous pour alimenter le débat avec des élèves :

Extrait page 36 (suggestion 4 : le féminisme light)
Extrait page 40 (suggestion 6 : Apprends-lui à questionner les mots)
Extrait page 41 (suggestion 6 : Apprends-lui à questionner les mots)
Extrait page 57 (suggestion 10).
Extrait page 76 (suggestion 15)

Publié aux éditions Gallimard.

https://www.buzzfeed.com/fr/anaisbordages/livres-ecrits-par-des-femmes-que-vous-devriez-vraiment