Concert de Oud

Voilà plusieurs jours que je suis malade : ici, et pour une occidentale peu habituée à la pollution du Caire, un rhume se transforme vite en bronchite, qui force à rester couchée. Mes recherches sont donc à l’arrêt provisoire jusqu’à rétablissement complet.

Cela dit, juste avant de tomber malade, j’ai pu profiter d’une animation qui se déroulait derrière le Khân el Khalili, le grand souk du Caire. Dans une ruelle du quartier d’el-Azhar se trouve une maison, que l’on appelle « Beit-el-Oud ». Il s’agit vraisemblablement d’une maison ancienne du vieux Caire islamique, qui devait être un harem, vu son architecture.

L’école de musique donnait un concert de oud, un instrument égyptien qui ressemble à une mandoline, et dont Out-el-Kouloub fait un élément important de son roman Le Coffret hindou. Il y avait également d’autres instruments dont je ne connais le nom. Ce fut une véritable immersion dans la culture locale.

Comments are closed.