Cimetière de l’Imam el Leissi

Je suis partie cet après-midi sur les traces de Valentine de Saint-Point : par un article de presse paru à sa mort, on sait qu’elle est enterrée dans le cimetière musulman de l’Imam El Leissi, tout proche de l’Imam el Chaffei. Avec ces seules vagues indications, il a été impossible de trouver la tombe car le cimetière est un lieu très vaste. L’espace qui sépare les tombes n’est pas un simple chemin, mais de véritables rues que les automobilistes empruntent pour échapper à la circulation des grands axes de la ville.

Accompagnée d’un des chercheurs de l’IDEO et d’un égyptien qui connaît bien les lieux, j’ai découvert un monde à part où des familles entières, pauvres, vivent parmi les enclos mortuaires et côtoient les morts dont ils gardent les tombes.

Si je n’ai pu trouver la tombe de Valentine de Saint-Point, j’ai tout de même pris connaissance de la particularité de ces lieux. Il serait intéressant, avec des informations complémentaires donnant le lieu exacte de la sépulture, de revenir lors de mon prochain séjour de recherche, et de me rendre au secteur du ministère de la santé qui gère en Égypte les enregistrements des enterrements.

Comments are closed.