Retour en France et premier bilan

Mon séjour prenant fin le 8 mars, j’ai regagné la France, Paris, Lyon, Grenoble, où il a fallu me réadapter à la vie européenne… Immergée pendant cinq semaines dans un rythme de vie égyptien, j’ai pu prendre le pouls de la culture orientale, découvrir des habitudes culturelles et sociales tout à fait différentes de la mode européenne.

C’est un bilan humain particulièrement positif que je dresse aujourd’hui car les rencontres que j’ai faites tout au long de ce séjour ont été très riches, qui m’ont permis d’aboutir à des découvertes profitables à mon travail de recherche.

Je vais, pendant l’année à venir, lire et analyser l’ensemble des documents que j’ai rapportés. En photographiant en mode macro les pages intéressantes des ouvrages, et particulièrement des périodiques, j’ai réussi à constituer une banque de données de plusieurs milliers de pages – qui ont l’avantage de se stoker facilement sur mon ordinateur, sans utiliser de papiers à outrance. A l’issue de cette analyse, je pourrai dresser un bilan des sources manquantes dans le but de les trouver, lors d’un prochain séjour au Caire.

C’est donc dans la perspective de retourner en Égypte que je travaille aujourd’hui. Je prévois notamment, lors de mon second séjour, de me rendre à Alexandrie – où je n’ai pu aller cette année – pour travailler avec une professeur de littérature comparée spécialiste de Jehan d’Ivray, mais également de me rendre au CEALEX qui travaille activement à la numérisation de la presse francophone d’Égypte.

Inch’allah’ !

Comments are closed.