Enseignement supérieur

Entre 2009 et 2014, en tant que doctorante contractuelle à l’Université de Grenoble, j’ai enseigné la littérature francophone et la méthode au sein de l’UFR LLASIC, puis j’ai assuré des cours en tant qu’ATER pendant deux ans à l’Université Paris-Sorbonne. Voici le résumé des enseignements que j’ai dispensés pendant cinq ans.

Université Stendhal Grenoble 3

UFR LLASIC

Littérature francophone (L1-L2) : qu’est-ce que la littérature « francophone » ? À partir d’un groupement de textes critiques et d’extraits d’œuvres de plusieurs aires géographiques et culturelles (Maghreb, Antilles, Proche-Orient, Belgique, Québec) et de l’étude complète du Fils du pauvre de Mouloud Feraoun. Introduction à l’étude des spécificités de la littérature francophone : convergences et disparités des enjeux identitaires, linguistiques et littéraires d’une littérature-monde. Réflexions sur les altérités culturelles, le rapport à la langue française et la problématique centre/périphérie

Littérature francophone (L1-L2) : Littérature francophone libanaise. Étude de l’œuvre d’Andrée Chedid, Les Marches de sable, et extraits d’œuvres de Chekri Ganem, Charles Corm, Salah Stetié, Nadia Tuéni, Vénus Khoury-Ghata. Problématique d’histoire littéraire (inscription d’Andrée Chedid dans l’histoire littéraire française, libanaise et/ou égyptienne) ; étude, dans l’œuvre, des rencontres humaines en contexte interculturel ; considérations métaphysique et religieuse dans l’œuvre de Chedid

Littérature francophone (L3) : « Voix, multiples voix de femmes », étude de Loin de Médine, œuvre polyphonique et dialogique d’Assia Djebar. Problématiques de l’écriture féminine algérienne ; relations Histoire / Islam / fiction chez Assia Djebar. Parallèles avec l’écriture féminine égyptienne

Explication orale de textes (CAPES de lettres)

Méthodologie des exercices académiques pour étudiants étrangers : cours destiné aux étudiants étrangers (en licence, master et doctorat) pour les aider : 1) à concevoir des plans selon la méthode française (plans dialectique, analytique, thématique) ; 2) à trouver une problématique ; 3) à rédiger une introduction, un développement et une conclusion ; 4) à soigner et perfectionner leur style dans l’écriture. Au préalable, étude stylistique de textes littéraires pour saisir l’effet produit par le style de l’auteur

Techniques d’expression française. « Texte et Image » (étudiants étrangers et étudiants en langues) : réflexion sur l’image et ses significations, relations entre le mot et l’image. Méthode d’analyse des différents types d’images (photographie, publicité, affiche, tableau, film…) et des formes du discours correspondant. Exercices pratiques à l’oral et à l’écrit (production de textes d’analyse, d’invention, d’argumentation, atelier d’écriture et exposés). Maîtrise de l’expression orale et écrite (syntaxe, orthographe et lexique, style, efficacité) et développement de la culture générale en ayant recours à des supports qui privilégient une démarche comparatiste

Expression française pour linguistes (L2, LLCE) : à partir d’un corpus de textes, étude de la rhétorique, de l’énonciation, de l’argumentation, de la focalisation et de la stylistique. Histoire de la langue. Réflexion théorique (Aristote) et pratique (exercices d’application et d’analyse ; ateliers d’écriture). Objectif : aider les étudiants à améliorer leur style en version

Université Paris-Sorbonne

UFR de Littérature Française et Comparée

Littératures francophones (L3) : les littératures francophones d’Europe, d’Amérique et d’Afrique : Hubert Aquin, Prochain épisode ; Aimé Césaire, La Tragédie du Roi Christophe ; Ahmadou Kourouma, Les Soleils des indépendances ; Dominique Rolin, Journal amoureux ; Léopold Sédar Senghor, Anthologie de la nouvelle poésie nègre et malgache de langue française ; Kateb Yacine, Nedjma.

Littérature et culture (L2) : Baudelaire, Les Fleurs du mal ; Genet, Les Paravents ; Koltès, Le Retour au désert

Méthodologie, analyse et rédaction (L1, Lettres modernes appliquées) : A) éducation des choix (constitution d’un projet professionnel) ; documentation littéraire ; nouvelles technologies ; B) analyse et rédaction (résumé, synthèse écrite, exposé oral).

Méthodologie du résumé et de la synthèse pour Lettres modernes appliquées (L1, Lettres modernes appliquées). Formation aux exercices de base de la rédaction professionnelle (résumé, synthèse écrite) ainsi qu’à la pratique de l’exposé oral. Le programme se fonde sur l’étude des Diaboliques de Barbey d’Aurevilly.

Colles d’explication de texte : oral de CAPES

Correction de rapports de stage d’étudiants de Master 1 (Lettres Modernes Appliquées).